Reporters sans frontières

37676

Accueil - Afrique - Zambie

Le directeur de publication de The Post libéré après trois jours de détention

Le directeur de publication de The Post libéré après trois jours de détention

Publié le lundi 7 juin 2010. Mis à jour le mardi 8 juin 2010.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

"Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenu depuis le 4 juin et même avant cette date. Je suis très reconnaissant à mes collègues journalistes. J’ai reçu bien plus de soutien que je ne pensais pouvoir mériter", a déclaré Fred M’membe à Reporters sans frontières, à sa sortie de la prison centrale de Lusaka.

Choqué par sa détention, le directeur de publication du quotidien indépendant The Post a déclaré : "Les prisonniers zambiens sont traités comme des animaux. Les cochons, les poulets et les chiens dorment bien mieux que nos prisonniers."

Condamné le 4 juin 2010 à quatre mois d’emprisonnement assortis de travaux forcés, Fred M’membe a été libéré sans caution le 7 juin dans l’après-midi.

Photo : Fred M’membe libéré de prison (Chibaula Silwamba)


04.06.2010 - Un directeur de publication lourdement condamné

Reporters sans frontières est extrêmement choquée par la condamnation, le 4 juin 2010, du directeur de publication du quotidien indépendant The Post, Fred M’membe, à quatre mois d’emprisonnement assortis de travaux forcés. Ce journaliste a été reconnu coupable "d’outrage à la cour" pour avoir autorisé, en 2009, la publication d’un article sur un procès en cours.

"Nous ne comprenons pas les raisons qui ont conduit la justice zambienne à prononcer une telle peine à l’encontre de Fred M’membe. Cette condamnation est d’autant plus ridicule que ’l’affaire Chansa Kabwela’ pour laquelle le journaliste était jugé devrait être réglée depuis longtemps. Nous condamnons enfin la volonté publiquement affichée du juge de prononcer une condamnation exemplaire, ce qui traduit un acharnement contre The Post", a déclaré l’organisation, qui demande la remise en liberté immédiate du journaliste.

Le 4 juin au matin, le juge David Simusamba a condamné le directeur de publication de The Post à quatre mois de prison ferme, assortis d’une peine complémentaire de travaux forcés, pour "outrage à la cour". "Cette peine sera dissuasive pour tous ceux qui voudraient commettre de tels actes", a affirmé David Simsusamba.

Dans un curieux verdict, le juge a également prononcé une peine de quatre mois de prison à l’encontre du journal. Cette peine s’applique à Fred M’membe, mais en l’absence de double peine, le journaliste purgera la peine la plus importante, à savoir les quatre mois de prison assortis de travaux forcés.

Le directeur de publication a été immédiatement conduit en prison après la lecture du verdict. "C’est un jour noir pour la liberté de la presse", ont déclaré maître Maiza et maître Chisanga, les avocats du directeur de publication, qui comptent faire appel de la décision.

Fred M’membe est accusé d’avoir autorisé la publication dans son journal, le 27 août 2009, de l’article "The Chansa Kabwela case : A comedy of Errors", écrit par un avocat zambien installé aux Etats-Unis. Celui-ci commentait le procès en cours de la rédactrice en chef de The Post, Chansa Kabwela, jugée pour "mise en circulation de photos pornographiques portant atteinte à la morale publique".

Le 10 juin 2009, suite à un mouvement de grève des médecins zambiens, Chansa Kabwela avait fait parvenir au vice-président de la Zambie, Georges Kunda, ainsi qu’au ministre de la Santé et à plusieurs organisations, une lettre accompagnée de la photographie d’une femme en train d’accoucher sur le bord de la route. Elle souhaitait ainsi alerter les autorités publiques sur les conditions de plus en plus difficiles dans lesquelles les femmes accouchaient dans son pays.

Son procès s’est déroulé en août et septembre 2009 et a mené à son acquittement le 16 novembre 2009. Voir le précédent communiqué.

  • Fred M'membe emmené en prison

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums