Reporters sans frontières

41688

Accueil - Asie - Thaïlande

L'enquête sur le meurtre de Wisut Tangwittayaporn en passe d'aboutir

L’enquête sur le meurtre de Wisut Tangwittayaporn en passe d’aboutir

Publié le mardi 17 janvier 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières prend note de l’action des autorités dans l’enquête sur le meurtre du journaliste Wisut "Ae Inside" Tangwittayaporn. Le reporter freelance, membre des "chemises rouges", avait été tué par deux hommes à moto, à Phuket, le 12 janvier 2012.

"Les éléments dont disposent les enquêteurs devraient leur permettre d’identifier les commanditaires du meurtre et leur mobile. Nous espérons que l’enquête continuera sur cette voie afin d’éviter l’impunité qui entoure encore aujourd’hui la mort des trois derniers journalistes tués dans le pays", a déclaré l’organisation.

Le 16 janvier 2012, un premier suspect, Noppadon "Pae" Praisri, s’est rendu à la police. Il avait appris que celle-ci était sur sa piste après être remontée jusqu’au loueur du véhicule utilisé lors du crime. Il a d’abord avoué le meurtre du journaliste, avant de se rétracter lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a affirmé n’être que le chauffeur de la moto.

Après le crime, il aurait touché 50 000 baht (un peu de 1 200 euros) d’un individu nommé "Boy", dans la résidence de ce dernier. Il a en outre désigné le tireur présumé, Sanya Klinchum, avec qui il aurait observé le journaliste durant deux mois avant de passer à l’acte.

Le 17 janvier 2012, la police a procédé à une reconstitution du crime, en présence de Noppadon "Pae" Praisri. Les autorités sont désormais à la recherche de Sanya Klinchum et de "Boy", qui, selon le Phuket News, avait quitté les lieux quand la police s’est rendue à l’endroit indiqué par Praisri.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums