Reporters sans frontières

Un journaliste poignardé à mort

Publié le vendredi 25 octobre 2002. Mis à jour le lundi 28 octobre 2002.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Reporters sans frontières s’est inquiétée du meurtre de Zweli Mabila, journaliste du quotidien gouvernemental The Swazi Observer , poignardé à Mbabane, la capitale du Swaziland, dans la nuit du 23 octobre 2002.

"Zweli Mabila est le troisième journaliste du même quotidien assassiné en un an. Les motifs de ce meurtre doivent absolument être établis", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières, dans un courrier adressé à Sibusiso Dlamini, Premier ministre du Swaziland. Reporters sans frontières a demandé au ministre de tout mettre en œuvre pour que la lumière soit faite sur les raisons de ces meurtres, et de poursuivre leurs auteurs, afin que les journalistes puissent exercer leur métier en toute sécurité.

Zweli Mabila, journaliste sportif au quotidien The Swazi Observer, a été poignardé à quelques mètres de son domicile par des inconnus, alors qu’il rentrait de son travail le 23 octobre au soir. Il est décédé le lendemain matin des suites de ses blessures. Les motifs de ce meurtre n’ont pas encore été établis par la police.

Sandile Ntshakala a été abattu par deux jeunes voyous à Mbhuleni, près de Manzini, au centre du pays, le 1er octobre 2001. Les raisons du meurtre restent toujours inconnues. Les suspects devraient comparaître devant le tribunal de grande instance dans les mois à venir. La seconde victime, Vinny Dlamini, a été poignardée à Siketi, dans l’est du pays, suite à une dispute.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums