Reporters sans frontières

Tentative d’attentat contre la rédaction zurichoise du journal kosovar Bota Sot

Publié le mercredi 16 octobre 2002.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Le 27 septembre 2002, la rédaction zurichoise du quotidien kosovar Bota Sot a fait l’objet d’une tentative d’attentat à la bombe. Le mécanisme de mise à feu de la bombe, dissimulée dans un colis, ne s’est pas déclenché.

"Cet attentat aurait pu mettre en danger les vies des journalistes de Bota Sot", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières. "L’année dernière, Bekim Kastrati, un journaliste de ce journal kosovar, a été assassiné. Nous espérons que l’enquête permettra d’identifier et d’arrêter les responsables de ce nouvel acte de violence contre Bota Sot afin que les journalistes puissent exercer leur métier en toute sécurité", a-t-il ajouté.

L’étude d’avocats zurichoise Bratsch Emch & Partner représentant Bota Sot, quotidien albanophone du Kosovo, a révélé le 14 octobre 2002 que la rédaction zurichoise du journal avait reçu, le 27 septembre 2002, un colis comportant une grenade à main de fabrication russe, d’une forte puissance explosive. La bombe, qui n’a pas explosé lors de l’ouverture du colis, a pu être désamorcée par la police cantonale zurichoise. L’enquête a été confiée au ministère public de la Confédération helvétique.

Reporters sans frontières rappelle que Bekim Kastrati, journaliste de Bota Sot, a été assassiné au Kosovo le 19 octobre 2001. Le 8 octobre 2002, la police de la Mission des Nations unies au Kosovo (MINUK) a arrêté trois personnes dans le cadre de l’enquête sur ce meurtre.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums