Reporters sans frontières

Soutenir et protéger les journalistes

Publié le mercredi 12 septembre 2012. Mis à jour le vendredi 21 juin 2013.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer EnglishEspañol


Le bureau Assistance de Reporters sans frontières apporte une aide concrète aux journalistes et médias en difficulté.


DÉVELOPPER, RENFORCER ET SOUTENIR LES MÉDIAS

Reporters sans frontières soutient matériellement et financièrement des médias indépendants qui exercent dans un environnement sensible ou instable. En situation de crise, telle que des périodes de conflits, de troubles politiques ou des catastrophes humanitaires, l’organisation oeuvre au maintien de la chaîne de l’information. Dans ce cadre, l’organisation a créé un centre d’appui aux médias en Haïti après le séisme de janvier 2010.


OFFRIR UNE ASSISTANCE DIRECTE AUX JOURNALISTES

Depuis vingt ans, l’organisation apporte son soutien aux demandes de protection ou d’asile des journalistes en exil et octroie des bourses d’assistance aux journalistes en situation d’urgence ainsi qu’à leurs familles. Ces aides ponctuelles permettent aux journalistes poussés à l’exil, agressés ou poursuivis en raison de leurs activités, de subvenir à leurs besoins de première nécessité, de payer leurs frais médicaux ou de se mettre en sécurité. En 2012, 166 bourses d’assistance ont été attribuées.


CONVAINCRE LES INSTITUTIONS

Le bureau engage différentes actions auprès des autorités nationales et internationales, notamment auprès de l’UNHCR, l’agence des Nations unies pour les réfugiés. Depuis 2009 et les élections contestées en Iran, une cinquantaine de visas ont été accordés par les autorités françaises à la demande de Reporters sans frontières.


PROTÉGER LES JOURNALISTES SUR LE TERRAIN

Face à l’intensité des violences commises contre les professionnels des médias, l’organisation a mis en place un dispositif de sécurité pour les journalistes partant en reportage à l’étranger.

La préparation et l’information : le Guide pratique du journaliste, élaboré par Reporters sans frontières en partenariat avec l’Unesco, ainsi que les stages pratiques proposés par le ministère de la Défense sont des outils permettant de limiter les risques encourus par les journalistes partant en reportage dans des zones à risques.
Le prêt de gilets et casques pare-balles : Reporters sans frontières prête gracieusement ce matériel siglé “PRESS”.
Des solutions d’assurance adaptées aux besoins des journalistes. L’association, en partenariat avec April International, propose des formules permettant aux journalistes d’avoir accès à des polices incluant le risque de guerre à des tarifs préférentiels.
Une hotline “SOS presse” gratuite pour les journalistes en difficulté : American Express s’associe à Reporters sans frontières pour apporter aux journalistes qui en ont besoin une assistance téléphonique d’urgence, disponible 7j/7, 24h/24.
Le soutien psychologique : l’organisation informe les journalistes sur la détection des traumatismes post-mission et fournit les contacts de professionnels susceptibles de les aider.


RADIO ERENA

Etablie en 2009 par un journaliste érythréen en exil avec le soutien de Reporters sans frontières, Radio Erena émet par satellite à destination des Erythréens.
Aucun média indépendant n’est autorisé dans le pays, faisant de l’information un instrument étatique contrôlé. Grâce à Radio Erena, des dizaines de milliers de personnes reçoivent une information indépendante.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums