Reporters sans frontières

43211

Accueil - Afrique - Somalie

Un jeune journaliste de 23 ans, ancien exilé, assassiné à Mogadiscio

Un jeune journaliste de 23 ans, ancien exilé, assassiné à Mogadiscio

Publié le lundi 13 août 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières est bouleversée par l’assassinat, le 12 août 2012, à Mogadiscio, de Mohamud Ali Keyre "Buneyste". Ce journaliste est le huitième professionnel de l’information tué depuis le début de l’année en Somalie.

"A ce rythme, 2012 pourrait devenir, pour les hommes des médias, l’année la plus meurtrière de la dernière décennie en Somalie. Le pays a déjà atteint le terrible bilan de 2007 (huit tués), et s’approche du record de 2009 (neuf tués)", a déclaré l’organisation.

"Nous adressons nos sincères condoléances à l’ensemble de la communauté des journalistes somaliens et appelons les autorités à tout faire pour retrouver les coupables et les punir sévèrement. Rendre justice pourrait enfin dissuader les ennemis de la presse de continuer de décimer une profession en toute impunité", a ajouté Reporters sans frontières.

Mohamud Ali Keyre a été touché d’une balle dans la tête dans la soirée du 12 août. Selon des témoins et certains de ses confrères, le coup de feu aurait été tiré par un soldat gouvernemental. Le journaliste a été conduit à l’hôpital Madina de Mogadiscio où les médecins ont constaté son décès.

Agé de 23 ans, Mohamud Ali Keyre était journaliste freelance et contribuait au site d’informations www.horyaalmedia.com. Il avait travaillé dans le passé pour la station Voice of Democracy, basée à Mogadiscio, mais avait fui pour le Kenya suite à des menaces de mort. Estimant que la situation sécuritaire s’était améliorée dans la capitale somalienne, le journaliste était récemment revenu dans son pays.

Par ailleurs, toujours à Mogadiscio et au cours de la même journée, un employé du ministère de l’Information, des postes et des télécommunications du gouvernement fédéral de transition (TFG), Yusuf Ali Osman, a été abattu par balles dans le quartier de Dharkenley. Connu également sous le nom de Yusuf "Farey", cet ancien journaliste, qui avait été directeur de Radio Mogadiscio, était désormais en charge des relations avec les médias pour le ministère.

Photo : Mohamud Ali Keyre

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums