Reporters sans frontières

37391

Accueil - Afrique - Somalie

Assassinat d'un journaliste radio à Mogadiscio

Assassinat d’un journaliste radio à Mogadiscio

Publié le mercredi 5 mai 2010.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières exprime sa profonde tristesse après le nouvel assassinat d’un journaliste en Somalie, le premier depuis le début de l’année 2010. Le meurtre de Sheik Nur Mohamed Abkey intervient alors que le climat est actuellement irrespirable pour les médias dans ce pays. Selon les informations recueillies par l’organisation, certains responsables de la milice Al-Shabaab avaient récemment menacé de recommencer à tuer des journalistes.

"Nous condamnons avec la dernière énergie cet acte lâche et odieux. Le meurtre de Sheik Nur Mohamed Abkey rappelle que les atteintes à la liberté de la presse en Somalie ne se limitent pas aux arrestations de journalistes ou aux diverses censures imposées aux médias, mais que les professionnels de l’information, victimes de la guerre que se livrent le gouvernement de transition et les milices islamistes armées, risquent en permanence leur vie. Il fait redouter à l’ensemble des journalistes de Mogadiscio une nouvelle vague d’assassinats ciblés après quelques mois d’accalmie", a déclaré l’organisation.

"Avec dix-huit journalistés tués en trois ans, et neuf sur la seule année 2009, la Somalie est le pays le plus meurtrier d’Afrique et l’un des plus dangereux au monde pour les médias", a rappelé Reporters sans frontières.

"Les journalistes somaliens sont assassinés uniquement parce qu’ils font des reportages indépendants ou parce qu’ils travaillent avec un média en particulier. La perte de ce journaliste d’expérience est une tragédie pour sa famille et ses collègues, mais également une perte énorme pour tout le peuple somalien", a estimé Omar Faruk Osman, secrétaire général de l’Union nationale des journalistes somaliens (NUSOJ), organisation partenaire de Reporters sans frontières en Somalie.

Sheik Nur Mohamed Abkey, journaliste à Radio Mogadiscio, a été tué par des hommes armés dans la nuit du 4 mai 2010, alors qu’il rejoignait son domicile. Le gouvernement de transition somalien, propriétaire de cette radio, a officiellement accusé le groupe armé Al-Shabaab d’être derrière ce crime.

A l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai dernier, Reporters sans frontières a publié une liste de quarante prédateurs de la liberté de la presse parmi lesquels figurent les milices islamistes armées somaliennes, Al-Shabaab et Hizb-Al-Islam.

Plus d’informations (en anglais) sur l’assassinat de Sheik Nur Mohamed Abkey : http://www.nusoj.org/index.cfm?zone...

Plus d’informations sur la censure et les menaces pesant sur les radios somaliennes : http://fr.rsf.org/somalie-censure-d...

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums