Reporters sans frontières

Un cameraman de la télévision B92TV agressé durant les manifestations de soutien à Radovan Karadzic

Publié le vendredi 25 juillet 2008.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Dans la soirée du 24 juillet 2008, Bosko Brankovic, cameraman de la chaine B92 TV a été pris à partie par des manifestants alors qu’il filmait les manifestations de soutien à Radovan Karadzic organisées à Belgrade après l’arrestation de l’ancien leader serbe.

Bosko Brankovic a été agressé alors qu’il filmait la charge d’un groupe de manifestants contre son collègue, Zoran Jovanovic, photographe de l’agence FoNet News, qui tentait de prendre des clichés de la manifestation. Bosko Brankovic souffre d’une fracture de la jambe et d’un déchirement des ligaments au genou. Les agresseurs ont également cassé sa camera.

L’incident s’est déroulé en présence de plusieurs officiers de police qui n’ont pas réagi.

« Nous demandons aux autorités serbes d’ouvrir une enquête afin d’identifier et de sanctionner les auteurs de l’agression contre Bosko Brankovic et les autres journalistes qui couvraient ces manifestations. Nous condamnons par ailleurs l’absence inexcusable de réaction de la part des officiers de police qui n’ont pas tenté de s’interposer », a déclaré Reporters sans frontières.

Bosko Brankovic avait déjà été agressé le 23 juillet 2008 dans les mêmes circonstances. D’autres manifestants s’en étaient pris à une journaliste de l’agence de presse Srna, frappée à plusieurs reprises à la tête, et à sa collègue de BN Television qui tentait de la protéger.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums