Reporters sans frontières

Reporters sans frontières en mission à Dakar, au cœur de la campagne du premier tour de l'élection présidentielle

Reporters sans frontières en mission à Dakar, au cœur de la campagne du premier tour de l’élection présidentielle

Publié le mardi 14 février 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Du 13 au 17 février 2012, Reporters sans frontières effectue une mission au Sénégal pour observer le niveau de liberté d’information et le comportement des médias au cœur de la campagne à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle. L’organisation tiendra pendant ces cinq jours un "Journal de mission" disponible à l’adresse suivante : http://journalmission.rsf.org

Le responsable du Bureau Afrique de Reporters sans frontières, Ambroise Pierre, est arrivé à Dakar le 13 février au matin. Pendant cinq jours, il rencontrera des autorités locales, des journalistes, visitera des médias et s’entretiendra avec leurs responsables sur les stratégies adoptées pour couvrir la campagne. Il observera le niveau de liberté d’expression et d’information, évaluera l’équilibre dans l’accès aux médias entre les différentes forces politiques, et interpellera les candidats sur le respect de la liberté d’information.

Sans être un fil d’informations en continu, son journal de mission sera alimenté aussi régulièrement que possible. Il vous proposera de suivre la semaine de Reporters sans frontières à Dakar en rendant compte des rencontres effectuées, du ton employé dans les médias, et des éventuels obstacles opposés aux journalistes dans leur travail.

"Avec cette élection présidentielle, le Sénégal traverse une période importante de sa vie politique et démocratique. Depuis la mi-2011, les discussions sur la validité de la participation du président sortant et les mouvements qui s’opposent à cette candidature ont clairement annoncé que le climat entourant ce scrutin serait tendu", a déclaré Reporters sans frontières.

"Nous déplorons les incidents qui ont touché la presse au cours des trois dernières semaines et demandons que les journalistes puissent exercer librement et sans craindre pour leur sécurité. Par notre présence ici, nous voulons marquer notre solidarité avec nos confrères sénégalais, observer la couverture de cette élection par les médias, et rappeler par la même occasion le strict professionnalisme qu’exige de la presse une telle période", a ajouté l’organisation.

Plus d’informations sur : http://journalmission.rsf.org

  • Journaux sénégalais (AFP)

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums