Reporters sans frontières

Un journaliste indépendant assassiné

Un journaliste indépendant assassiné

Publié le vendredi 13 juillet 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières condamne l’assassinat du journaliste et activiste Alexandre Khodzinsky, retrouvé mort à Touloune, dans la région d’Irkoutsk (Sibérie), le 7 juillet 2012.

« Nous souhaitons adresser nos plus sincères condoléances aux proches d’Alexandre Khodzinsky et demandons à ce que les autorités mettent tout en œuvre pour que justice soit rendue. Compte tenu du statut local du journaliste et de son travail d’investigation sur plusieurs sujets sensibles, nous suivrons de près le déroulement de l’enquête et veillerons à ce que la piste professionnelle soit sérieusement examinée », a déclaré Reporters sans frontières.

Le corps d’Alexandre Khodzinsky, âgé de 74 ans, a été retrouvé dans la matinée du 7 juillet, caché dans une haie longeant l’une des maisons de la rue Toukhatchevsky. Les policiers ont relevé sur le cadavre plusieurs coups de couteau. Une cellule d’enquête a été créée pour mener les investigations.

Le 9 juillet, les policiers ont arrêté un suspect en la personne de Guennady Jigarev, ancien élu local. L’homme, âgé de 57 ans, avait occupé le poste d’adjoint au maire avant de prendre la tête d’une entreprise de la ville. D’après différentes sources d’information, les deux hommes se connaissaient et étaient ouvertement en conflit.

Valéry Loukine, ombudsman (chargé des droits de l’homme) de la région d’Irkoutsk, a déclaré qu’il suivrait personnellement le déroulement de l’enquête. Il a rapporté que depuis 2007, Alexandre Khodzinsky menait “une lutte ouverte contre les violations et les abus” de certains fonctionnaires locaux impliqués dans la construction du centre commercial “Sozvedzie” (constellation), situé dans le centre de la ville.

Auteur de nombreux articles sur la question, il avait également évoqué ce sujet avec l’ombudsman à plusieurs reprises, oralement et par écrit. Il avait également adressé des doléances à l’ancien Président Dmitry Medvedev et au gouverneur de la région, Dmitry Mezentsev. Valéry Loukine a fait part à la presse de sa conviction que l’assassinat du journaliste ne résultait pas d’une simple querelle privée, mais bien de ses investigations et de son activisme.

Photo : irk.ru

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums