Reporters sans frontières

42633

Accueil

Reporters sans frontières recherche Un/e Chef de projet pour la Libye

Publié le mercredi 16 mai 2012. Mis à jour le lundi 28 mai 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières :

  • défend les journalistes, net-citoyens et collaborateurs des médias emprisonnés ou persécutés pour leurs activités relatives à la collecte et diffusion d’information et dénonce les mauvais traitements et la torture dont ils sont victimes,
  • lutte pour faire reculer la censure et combat les lois visant à restreindre la liberté de l’information,
  • accorde chaque année une centaine de bourses d’assistance afin de venir en aide à des journalistes / net-citoyens ou à des médias en difficulté (frais d’avocats, frais médicaux, achat de matériel, etc.), ainsi qu’aux familles de professionnels de l’information emprisonnés,
  • agit pour améliorer la sécurité des journalistes, notamment dans les zones de conflit.

Contexte du poste

Après la chute de Benghazi et après la libération de la Libye, Reporters sans frontières s’est rendue à trois reprises dans le pays afin d’évaluer la situation des médias, d’analyser leurs besoins et de définir la contribution que pourrait apporter l’organisation pendant cette phase de transition..

Suite aux rencontres, les journalistes et les organisations émergentes de la société civile ont sollicité le soutien de Reporters sans frontières pour la préservation de la liberté de la presse, de l’aide matérielle et des conseils. Ces instances espèrent une collaboration dans la réorganisation du système médiatique et la rédaction de nouveaux textes législatifs. Les autorités libyennes ont considéré avec bienveillance ces initiatives.

Reporters sans frontières veut avoir un/e représentant/e sur place afin de suivre, au plus près, la reconstruction du système des médias et de mettre en place les actions nécessaires afin que les principes d’indépendance et de pluralisme soient pleinement mis en œuvre et respectés.

Le/la représentant/e fonctionnera en étroite collaboration avec les journalistes libyens, les organisations locales de défense de la liberté de la presse et les autorités. Ce transfert de compétences devrait permettre, à terme, de laisser les organisations locales assurer le bon fonctionnement des activités.

Objectifs

  • Aider les autorités à mettre en place des mécanismes pérennes garantissant la liberté de la presse.
  • Soutenir la création de nouveaux médias indépendants en Libye.
  • Renforcer les médias indépendants qui ont émergé après le début du soulèvement populaire.

Ce projet, financé par l’Union européenne, est prévu pour 18 mois.

Missions et activités

Le chef de projet représentera Reporters sans frontières en Libye.

Travaillant sous la responsabilité du bureau de Tunis et du secrétariat international à Paris, le chef de projet sera basé en Libye. Il/elle s’appuiera sur l’expertise d’un juriste, ainsi que du comité juridique de l’organisation et la contribution de collaborateurs extérieurs si besoin.

Les missions principales seront les suivantes :

  • Monitoring des violations de la liberté de la presse et des cas de censure avec pour but la publication de communiqués de presse largement diffusés à la presse nationale et internationale.
  • Expertise pour la mise en place d’instances de régulation des médias traditionnels et d’Internet (identification des besoins, analyse des instances déjà existantes dans un environnement similaire, plaidoyer auprès des autorités, etc.).
  • Expertise pour la mise en place de règles d’attribution des fréquences aux médias audiovisuels et établissement d’un cahier des charges.
  • Rédaction d’un nouveau code de la presse et plaidoyer auprès des autorités libyennes (pouvoir exécutif et législatif).
  • Aide à la rédaction d’une charte de déontologie pour les professionnels de l’information.
  • Conseil et soutien aux journalistes qui souhaitent créer de nouveaux médias (établissement du projet, identification des partenaires et des investisseurs, mise en contact avec des bailleurs de fonds, recherche des ressources matérielles, etc.).
  • Appui aux projets de formation des journalistes (identification des besoins et des partenaires possibles, évaluation de la qualité de la formation dispensée par les universités locales).
  • Sensibilisation du grand public sur l’importance de la liberté d’expression et de sa sauvegarde (reprises dans la presse locale, participation à des émissions, campagne d’affichage publique, etc.).
  • Mise en place d’un réseau de correspondants dans l’ensemble du pays afin de mener à bien l’ensemble des activités dans les principales villes et pas seulement à Tripoli.

Expériences / Formation du candidat

  • Formation ou expérience en journalisme
  • Expertise dans la reconstruction des systèmes médiatiques
  • Expérience en gestion de projet
  • Expérience en lobbying/advocacy

Langues parlées du candidat : Anglais et arabe bilingues

Qualité du candidat

  • Adhésion au mandat de Reporters sans frontières
  • Bonne connaissance des médias dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient
  • Forte autonomie
  • Rigueur
  • Aptitude à travailler dans des contextes difficiles
  • Excellentes qualités relationnelles et rédactionnelles

Durée du contrat

CDD de 18 mois (salaire selon expérience) ou autre (honoraires de conseil)

Documents à envoyer

Merci d’envoyer votre candidature (CV + lettre de motivation + un bref essai non publié, en français ou anglais), indiquant trois références de personnes que Reporters sans frontières pourrait être susceptible de contacter, sous la référence "Chef de projet Libye" et par e-mail à l’adresse suivante :

libya-recruitment@rsf.org

Date de fin de validité de l’annonce

01/07/2012

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums