Reporters sans frontières

JED et RSF demandent la libération immédiate de trois journalistes

JED et RSF demandent la libération immédiate de trois journalistes

Publié le vendredi 23 novembre 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

A l’occasion de la Journée internationale contre l’impunité, Journaliste en danger (JED), organisation partenaire de Reporters sans frontières en République démocratique du Congo, a publié un communiqué pour attirer l’attention de la communauté internationale sur la détention illégale de trois journalistes et sur les nombreuses dérives subies par les médias en RD Congo.

Reporters sans frontières s’associe à la demande de JED en faveur de la libération des trois journalistes.

Pierre Sosthène Kambidi, journaliste et rédacteur en chef à la Radio Télévision Chrétienne (RTC), Fortunat Kasongo, promoteur de la Radio Télévision Autonome du Sud Kasaï (RTAS) et John Mpoyi directeur technique de l’antenne provinciale de la Radio Lisanga Télévision (RLTV) ont été arrêtés en août dernier et n’ont toujours pas été informés des charges retenues contre eux.

Incarcérés dans les cachots de l’Agence nationale des renseignements (ANR), à Kinshasa, et privés de toute visite de leurs proches, de leurs avocats et de leurs médecins, les trois hommes sont soupçonnés d’avoir été "en contact" avec John Tshibangu, un officier des Forces armées congolaises ayant fait défection et accusé de rébellion.

JED "demande instamment aux autorités politico-judiciaires congolaises d’ordonner sans délai la libération de ces journalistes détenus en toute illégalité ou à défaut, de les déférer immédiatement devant des instances judiciaires compétentes pour qu’ils soient fixés sur les motifs de leur inculpation".

JED annonce également avoir recensé 158 atteintes à la liberté de la presse depuis le 1er janvier 2012 et constate que "l’impunité dont jouissent ces personnes connues et identifiables", responsables des attaques contre la presse, "est à la base de l’insécurité et de la dégradation accrue de la situation de la presse en RDC".

Lire le communiqué complet de Journaliste en danger.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums