Reporters sans frontières

Le journaliste Andrzej Marek, à nouveau menacé de prison

Publié le mardi 26 juin 2007.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Reporters sans frontières condamne l’annonce officielle le 25 juin 2007 de l’incarcération prochaine du journaliste Andrzej Marek, rédacteur en chef de l’hebdomadaire régional Wiesci Polickie. Il avait publié, en février 2001, un article intitulé « Promotion de la magouille » où il dénonçait la corruption d’un fonctionnaire de la ville de Police. Condamné en novembre 2002 puis, en appel, en novembre 2003, à une peine de trois mois de prison avec sursis pour diffamation, conditionnée à la présentation d’excuses publiques au fonctionnaire qui l’avait poursuivi. Le journaliste avait refusé mais sa peine avait été suspendue à la suite d’une procédure de grâce présidentielle entamée en septembre 2004. Celle-ci n’a jamais abouti.

“Reporters sans frontières déplore devoir à nouveau appeler les autorités polonaises à ne pas incarcérer le journaliste Andrzej Marek, dont le transfert à la prison de Szczecin (nord-ouest de la Pologne) doit avoir lieu le 29 juin prochain”, a déclaré l’organisation.

Le seul recours offert au journaliste était de faire appel à la Cour constitutionnelle afin de demander de vérifier la légalité, au regard de la Constitution, de l’article 212 du code pénal, sur la base duquel le journaliste a été condamné. Le 30 octobre 2006, la plus haute autorité judiciaire a pourtant refusé de lui donner raison.

Andrzej Marek a annoncé hier qu’il allait déposer un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg, toutes les voies d’appel internes étant épuisées.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums