Reporters sans frontières

 Un animateur radio tué par balles : le mobile encore inconnu

Un animateur radio tué par balles : le mobile encore inconnu

Publié le vendredi 9 novembre 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Le 8 novembre 2012, Julius Cauzo, un animateur de la DWJJ Radio, a été froidement abattu par un individu non identifié qui circulait à moto, à Cabanatuan, ville de la province de Nueva Ecija (Centre).

Reporters sans frontières exprime ses plus sincères condoléances à la famille, aux proches et aux collègues de Julius Cauzo.

“La sécurité des professionnels des médias est alarmante aux Philippines, et l’impunité quasi systématique. L’ouverture d’une enquête doit aboutir à l’arrestation des criminels, et, bien que les motifs de l’assassinat soient encore inconnus, au vu des menaces dont Julius Cauzo avait fait l’objet, la piste professionnelle doit être sérieusement envisagée”, a déclaré l’organisation.

A l’approche de la Journée internationale contre l’impunité, le 23 novembre, Reporters sans frontières appelle la Ministre de la Justice, Leila De Lima, à mettre en place concrètement l’unité spéciale inter agences d’investigation pour les crimes commis contre les journalistes qu’elle avait annoncée en septembre dernier pour mettre fin à l’impunité et aux violences. Cette unité doit activement protéger les journalistes dès les premières de menaces.

Julius Cauzo, journaliste de 51 ans, a été abattu alors qu’il était sur le chemin de la radio entre deux interventions pour son émission quotidienne. Il a ensuite été conduit à l’hôpital du Bon Samaritain, où son décès a été prononcé.

L’animateur radio avait reçu à plusieurs reprises des menaces de mort à la suite des ses commentaires sur des responsables politiques locaux et ses critiques envers la corruption dans la région.

Les Philippines figurent à la 140ème place, sur 179 pays, dans le classement mondial 2011-2012 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums