Reporters sans frontières

Deuxième journaliste à échapper à une tentative d'assassinat en moins de deux semaines

Deuxième journaliste à échapper à une tentative d’assassinat en moins de deux semaines

Publié le mardi 13 mars 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières condamne la tentative d’assassinat dont a été victime Fernan Angeles, journaliste du Daily Tribune, agressé à l’arme à feu le 11 mars 2012, à Pasig, dans la région métropolitaine de Manille.

“Nous saluons les premières avancées de l’enquête, et l’identification d’un suspect par la Philippine National Police, et espérons que les enquêteurs n’excluront pas la piste journalistique, pressentie par plusieurs sources proches du dossier. L’attaque contre Fernan Angeles s’inscrit dans un contexte général d’insécurité pour la presse philippine, notamment causé par des réseaux mafieux”, a déclaré Reporters sans frontières.

“Nous réitérons notre appel au gouvernement du président Benigno Aquino III pour qu’il mette en place un véritable plan de lutte contre les réseaux armés. Si la lutte contre l’impunité est de la plus haute importance, une réflexion s’impose également sur la mise en place, en amont des violences, de mécanismes de protection des journalistes. Considérant la gravité de la situation, il est urgent que la protection des médias devienne une priorité du gouvernement”, a ajouté l’organisation.

Selon Gemma Angeles, l’épouse du journaliste, entre dix et onze heures du soir, Fernan Angeles, 41 ans, aurait été pris à partie par plusieurs personnes. Ensuite il aurait été entraîné dans une allée et passé à tabac avant que l’un des individus ne tire à six reprises sur lui, avec un calibre 45. Gravement atteint, le journaliste, a été placé en soins intensifs au Pasig General Hospital. Son état de santé s’est depuis stabilisé et ses jours ne sont plus en danger.

Avant de perdre conscience, il aurait affirmé connaître son agresseur, et déclaré que celui-ci avait des liens avec “un syndicat de la drogue opérant à Pasig City”. Fernan Angeles réalisait des reportages sur le président philippin Benigno Aquino III pour le Daily Tribune, un journal connu pour son ton critique envers le gouvernement.

La tentative d’assassinat du reporter survient moins de deux semaines après celle de Fernando Gabio, journaliste à Radio Mindanao Network, également attaqué à l’arme à feu.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums