Reporters sans frontières

43471

Accueil - Asie - Pakistan

Situation critique au Baloutchistan : un journaliste assassiné

Situation critique au Baloutchistan : un journaliste assassiné

Publié le lundi 1er octobre 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Le 29 septembre 2012, Abdul Haq Baluch, journaliste de la chaîne ARY News TV, du quotidien Daily Awan, et du journal Tawar a été tué par balles à Khuzdar, ville de la province du Baloutchistan (Sud-Est).

Reporters sans frontières tient à exprimer ses plus sincères condoléances à la famille, aux proches et aux collègues d’Abdul Haq Baluch.

“Nous demandons l’ouverture d’une enquête afin de condamner les coupables de cet assassinat qui ne doit pas rester impuni et de faire la lumière sur son mobile. La piste professionnelle doit être explorée ”, a déclaré l’organisation. “Les autorités doivent sécuriser le pays, et plus particulièrement le Baloutchistan, afin de permettre aux professionnels des médias d’exercer leur travail sans mettre leur vie en péril”.

Abdul Haq Baluch se rendait au club de presse de Khuzdar lorsque deux hommes, non identifiés, ont ouvert le feu dans sa direction. Le journaliste est décédé à la suite de ses blessures.

“Abdul Haq Baluch est une nouvelle victime de la situation qui domine au Baloutchistan”, a confié Riaz Mengal, ancien président du club de presse de Khuzdar, à Reporters sans frontières. “Le journaliste n’avait fait état d’aucune menace”, a-t-il néanmoins précisé.

Le Pakistan se situe à la 151e place, sur 179 pays, dans le classement mondial 2011-2012 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums