Reporters sans frontières

41502

Accueil - Afrique - Ouganda

Un journaliste rwandais assassiné à Kampala

Un journaliste rwandais assassiné à Kampala

Publié le vendredi 2 décembre 2011.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières apprend avec consternation que le journaliste rwandais Charles Ingabire, éditeur du site Internet Inyenyerinews.org, a été assassiné dans la capitale ougandaise Kampala, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2011. Très critique des autorités rwandaises, le journaliste était réfugié à Kampala depuis 2007.

"Nous présentons nos sincères condoléances à l’ensemble de ses confrères rwandais et exilés, choqués par cette triste nouvelle. S’il est encore un peu tôt pour déterminer qui en sont les responsables, ce meurtre vient rappeler que les journalistes rwandais en exil sont souvent en danger, spécialement à Kampala. En 2011, plusieurs d’entre eux avaient été agressés dans cette ville", a déclaré l’organisation.

"Il s’agit du deuxième journaliste rwandais tué en l’espace d’un an et demi, après le meurtre, à Kigali, en juin 2010, de Jean-Léonard Rugambage", a ajouté Reporters sans frontières.

Selon les premières informations, Charles Ingabire s’est présenté à un rendez-vous, le 30 novembre vers 22 heures, dans un bar de Kampala. Vers 2 heures du matin, le journaliste s’apprêtait à rentrer chez lui lorsqu’il a été abattu à bout portant par un inconnu circulant à bord d’un véhicule Pajero. Charles Ingabire a été touché par balle dans la poitrine et est mort sur le coup. Son corps se trouve à la morgue Mulago où une autopsie doit être pratiquée.

La police ougandaise a ouvert une enquête et a, selon le quotidien ougandais The Daily Monitor, procédé à deux arrestations pour interrogatoire.

Avant de prendre le chemin de l’exil et de créer Inyenyerinews.org, Charles Ingabire travaillait à Kigali pour le journal Umuco.

Le journaliste avait été plusieurs fois menacé, par téléphone, ou par l’intermédiaire de commentaires laissés sur son site. Il avait aussi été violemment agressé, à Kampala, il y a environ deux mois, par des inconnus qui lui avaient dit vouloir fermer son site Internet.

Photo : logo du site Inyenyerinews.org

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums