Reporters sans frontières

L'assaillant d'une journaliste d'investigation condamné à 9 mois de prison

L’assaillant d’une journaliste d’investigation condamné à 9 mois de prison

Publié le vendredi 20 juillet 2012. Mis à jour le jeudi 2 août 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Le 20 juillet 2012, la cour de Podgorica (capitale) a condamné Ivan Buskovic, 29 ans, à neuf mois d’emprisonnement pour “coups et blessures volontaires” contre la journaliste du quotidien Vijesti, Olivera Lakic. Suite à l’attaque, elle avait identifié Ivan Buskovic comme son agresseur. Le procès n’a toutefois pas permis de déterminer les motifs de l’agression et d’en identifier les commanditaires. Une autre enquête devrait s’ouvrir pour tenter de résoudre ces questions encore en suspens.

A ce jour, la journaliste, qui avait décidé de cesser ses activités, est toujours sous la protection de la police.


09.03.2012 - Une journaliste est hospitalisée après une agression à son domicile

Reporters sans frontières condamne la récente agression de la journaliste du quotidien monténégrin Vijesti, Olivera Lakic, survenue le 7 mars dernier aux alentours de 21 h30, alors qu’elle regagnait son domicile.

« Cela fait des mois que le journal est sous pression et que ses journalistes sont régulièrement menacés. L’an dernier le quotidien avait été victime de trois attaques contre plusieurs de ses véhicules en juillet et en août 2011. Ce nouveau passage à l’acte est absolument inacceptable et soulève la question de la protection des journalistes d’investigation au Monténégro », a déclaré Reporters sans frontières.

Le 7 mars au soir, la journaliste Olivera Lakic s’est fait violemment agresser par un inconnu alors qu’elle rentrait dans son immeuble à Podgorica au sud du Monténégro. Elle a été violemment frappée à la tête à cinq ou six reprises, avant que son assaillant ne prenne la fuite. Elle a été conduite à l’hôpital où elle a passé la nuit. Les médecins n’ont pas diagnostiqué de traumatisme.

Suite à son agression, la police a détenu deux suspects qui ont été relâchés très peu de temps après. Les enquêteurs n’avaient pu établir aucun lien entre eux et la journaliste. Le chef de la police, M. Bozidar Vuksanovic, a condamné cet acte de violence et a déclaré que les forces de l’ordre faisaient tout leur possible pour retrouver le coupable.

L’an dernier, la journaliste avait publié une série d’articles sur l’existence d’une usine de cigarettes illégale à Mojkovac, au centre du Monténégro. En février 2011, elle et certains membres de sa famille avaient déjà reçu de nombreuses menaces. Deux hommes font actuellement l’objet d’un procès pour ce motif.

Cette agression intervient à seulement quelques jours de l’obtention par la Serbie voisine de son statut de candidat à l’adhésion à l’Union Européenne. Le Monténégro, qui aspire également à rentrer dans l’UE figure à la 107e place sur 179 au classement de la liberté de la presse 2011-2012 de Reporters sans frontières.

(Photo : Hetq.am)

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums