Reporters sans frontières

Le journaliste Mladen Stojovic violemment agressé

Publié le mardi 10 juin 2008.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Le 23 mai 2008, Mladen Stojovic, journaliste sportif du quotidien Danas et correspondant du quotidien Vijesti, a été agressé dans l’appartement de ses parents dans la ville de Bar.

Mladen Stojovic a été frappé à la tête et a perdu connaissance. Il est revenu à lui quelques heures plus tard sans pouvoir expliquer ce qui s’était passé. Il a été transféré aux urgences de l’hôpital public de Bar qui a procédé aux premiers soins. Les médecins ont confirmé qu’il souffrait d’une double fracture de la mâchoire et d’un trou dans la joue gauche, probablement provoqué par un objet acéré. L’os des pommettes a également subi des lésions et il souffre de nombreux hématomes à la tête et sur le corps. Le journaliste a été transféré le 24 mai 2008 dans un hôpital de Podgorica au service de chirurgie maxillo-faciale pour y être opéré.

Les circonstances de l’agression restent mystérieuses. La police a procédé à un contrôle de tout l’appartement sans constater de traces d’effraction ou de vol.

Mladen Stojovic avait récemment participé à l’émission « Insajder » de la télévision serbe B92 où il avait fait des révélations sur les fraudes dans les paris sportifs, et sur l’emprise de la mafia sur le football en Serbie et au Monténégro, citant les noms de personnalités encore très influentes dans le milieu sportif.

Le 27 mai, Mladen Stojovic a demandé à la police de bénéficier d’une protection particulière qui ne lui a pas encore été accordée.

« Nous sommes choqués par la violence avec laquelle Mladen Stojovic a été attaqué. Nous demandons que tous les moyens soient mis en œuvre pour retrouver les auteurs et les commanditaires de cette agression », a déclaré Reporters sans frontières.

« Le fait qu’il n’y ait pas eu d’effraction ou de vol prouve que l’attaque était bien dirigée contre Mladen Stojovic. L’hypothèse que le mobile soit lié à sa profession doit être étudié avec sérieux », a ajouté l’organisation.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums