Reporters sans frontières

Le journaliste Mohamed Ould Zeine échappe à une tentative de meurtre

Le journaliste Mohamed Ould Zeine échappe à une tentative de meurtre

Publié le jeudi 14 mai 2009. Mis à jour le vendredi 15 mai 2009.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières exprime son indignation suite à la tentative de meurtre dont a été victime, dans la soirée du 12 mai 2009, le rédacteur en chef du quotidien indépendant arabophone El Wattan et présentateur vedette de Radio Mauritanie, Mohamed Ould Zeine.

"Une agression aussi violente contre un professionnel des médias est rare en Mauritanie. Les autorités doivent prendre cet incident très au sérieux et mener une enquête exhaustive pour retrouver les coupables le plus rapidement possible. Si cette investigation n’aboutit pas à des résultats probants, nous serions en droit d’être très inquiets quant à la possibilité pour les journalistes de faire leur travail d’information en toute sécurité, à la veille de l’élection présidentielle prévue le 6 juin et décisive pour le peuple mauritanien", a déclaré l’organisation.

Le 12 mai, aux alentours de minuit, alors qu’il venait de présenter son bulletin d’information à Radio Mauritanie, Mohamed Ould Zeine a reçu sur son téléphone portable un appel masqué d’un inconnu qui prétextait qu’un de ses amis avait besoin d’aide. Le journaliste est sorti des locaux de la radio et s’est dirigé vers le lycée national avant de voir deux personnes armées de battes de baseball sortir d’une voiture et venir vers lui.

Le journaliste a immédiatement rebroussé chemin mais les agresseurs ont réussi à le rattraper et l’ont roué de coups. Essayant tant bien que mal de se protéger le visage, le journaliste a également reçu plusieurs coups de couteau aux mains. Les assaillants lui ont également asséné des coups aux jambes et lui ont frappé la tête contre un mur. Mohamed Ould Zeine s’est alors évanoui. Le croyant mort, les agresseurs ont pris la fuite. En plus de nombreux hématomes, le journaliste est grièvement blessé à la main gauche.

Mohamed Ould Zeine a porté plainte contre X. La police, qui affirme ne connaître ni les raisons ni les auteurs présumés de cet acte, a promis de tout mettre en œuvre pour retrouver les coupables. La tâche pourrait être facilitée grâce à la localisation ou à l’identification par GSM de l’auteur de l’appel téléphonique.

Par ailleurs, le 4 mai dernier, le reporter de l’Agence Nouakchott d’Information, Mamouni Ould Moctar, a été malmené par des activistes du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) après les avoir photographiés lors d’une manifestation contre le calendrier électoral. Le journaliste avait également publié une interview du chef du RFD, Ahmed Ould Daddah, dans laquelle ce dernier révélait l’appui matériel de l’ambassade des Etats-Unis aux partis politiques opposés à la junte militaire au pouvoir. Mamouni Ould Moctar a porté plainte et un activiste a été arrêté.

Lire la fiche descriptive sur la Mauritanie publiée à l’occasion de la Journée Internationale de la liberté de la presse

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums