Reporters sans frontières

Menaces contre les journalistes quelques jours avant les élections

Publié le lundi 9 septembre 2002.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Le 6 septembre 2002, le ministre maédonien de l’Intérieur, Ljube Boskovski, a menacé de poursuites judiciaires un journaliste de l’hebdomadaire Start, Marjan Djurovski, et a prévenu qu’il prendrait d’autres mesures contre des journalistes locaux.

"Il est inadmissible que des journalistes soient menacés de poursuites judiciaires alors qu’ils ne font que leur travail", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières, dans une lettre adressée au Premier ministre macédonien, M. Georgievski. "Nous vous demandons d’abandonner immédiatement les charges retenues contre M. Djurovski et d’exiger que votre gouvernement, en particulier votre ministre de l’Intérieur, M. Boskovski, mette fin à cette campagne d’intimidation contre la presse indépendante."

M. Djurovski est poursuivi pour avoir publié, le 6 septembre, un article affirmant que le gouvernement s’apprête à déclencher une guerre dans le but de retarder les élections, prévues pour le 15 septembre. Depuis le 30 août, les ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères dénoncent publiquement un complot des journalistes et des diplomates visant à déstabiliser le gouvernement macédonien. Le ministre de l’Intérieur a prévenu qu’il prendrait toutes les mesures nécessaires afin de faire cesser cette conspiration.

La coalition dirigeante qui, d’après les derniers sondages, aurait peu de chances de remporter les élections, exacerbe depuis plusieurs semaines les tensions politiques et inter-ethniques, multiplie les pressions sur la presse indépendante et se montre particulièrement intolérante face à toute forme de critique.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums