Reporters sans frontières

Lutter contre la censure

Publié le mercredi 12 septembre 2012. Mis à jour le mardi 23 juillet 2013.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer EnglishEspañol


Dans le monde, un internaute sur trois n’a pas accès à un Internet libre. Le rôle d’Internet comme outil de mobilisation et d’information a été consacré par le Printemps arabe.


LE RÔLE CRUCIAL D’INTERNET
DANS LA SOCIÉTÉ DE L’INFORMATION

Les net-citoyens occupent désormais une place essentielle dans le monde de l’information, aux avant-postes de la couverture de l’actualité. Pourtant, ils sont de plus en plus victimes de menaces et de la censure des gouvernements, qui se sentent mis en danger par ce nouvel espace de liberté que représente le Net.


LA CRÉATION DU BUREAU
« NOUVEAUX MÉDIAS » EN 2001

Devant ces nouveaux enjeux, Reporters sans frontières réagit et s’organise en créant, il y a plus de 10 ans, un bureau « Nouveaux Médias », positionnant l’association parmi les premières ONG généralistes à s’intéresser de près à un nouveau domaine d’action : la protection des net-citoyens et la défense de la liberté d’expression en ligne.


LE 12 MARS, JOURNÉE MONDIALE
CONTRE LA CYBER-CENSURE

En 2008, le bureau lance la journée mondiale contre la cyber-censure, pour rendre hommage aux net-citoyens qui continuent de s’exprimer librement malgré la répression. À cette occasion, l’association publie un rapport sur la liberté d’information sur Internet et une liste des « Ennemis d’Internet », ces pays qui censurent le Web et harcèlent les internautes.


LE PRIX DU « NET-CITOYEN »

Le prix du « Net-citoyen » est décerné à un blogueur ou cyberdissident qui s’est illustré par ses activités de défense de la liberté d’expression sur le Net. En 2011, le prix est attribué au blog tunisien Nawaat pour son rôle crucial dans la couverture de la Révolution de Jasmin. En 2013, il est décerné au blogueur vietnamien Huynh Ngoc Chenh.

JPEG - 24.7 ko

L’ABRI ANTI-CENSURE

Le 24 juin 2010 était inauguré à Paris, au sein des bureaux de l’organisation, le premier « abri anti-censure » : un espace destiné aux journalistes, blogueurs et dissidents réfugiés ou de passage à Paris pour apprendre à contourner la censure, protéger leurs communications et conserver leur anonymat en ligne. L’abri met à la disposition des journalistes des outils de contournement et d’anonymisation incluant :

Un Virtual Private Network (VPN), soit un réseau privé virtuel qui garantit l’anonymat de l’usager et lui permet l’accès à des sites bloqués.
Plusieurs logiciels de contournement de la censure et de chiffrement ainsi que des manuels d’utilisation.
Un site qui publie des contenus censurés et leur donne une visibilité afin de rendre la censure caduque.
Un coffre-fort numérique pour permettre aux internautes de confier à Reporters sans frontières, de manière sécurisée, des informations sensibles.
Reporters sans frontières tente de soutenir au mieux les net-citoyens qui défendent la liberté d’expression dans le bras de fer qui les oppose aux gouvernements répressifs. L’association reste attentive aux pratiques potentiellement dangereuses des pays démocratiques tentés d’imposer une forme de régulation au Web.


WE FIGHT CENSORSHIP

WeFC assure la publication de documents frappés par la censure, interdits de publication, ou qui ont valu des représailles à leurs auteurs (assassinat, arrestation, harcèlement ou pression, etc). Le site héberge des contenus (articles, photos, vidéos, sons) dans leur langue originale (chinois, arabe, russe, espagnol, etc) et en traduction (français et anglais notamment).

Cette démarche est née de la volonté de Reporters sans frontières de rendre la censure caduque, de démontrer que priver l’auteur d’un article de sa liberté, saisir des exemplaires d’un journal ou bloquer l’accès à un site hébergeant une vidéo, n’empêchera pas le contenu lui-même de faire le tour du monde, bien au contraire.

Les contenus publiés, bruts ou à caractère journalistique, sont accompagnés des éléments de contexte nécessaires pour apprécier la valeur de ces documents. Avant la publication des contenus sélectionnés, le comité éditorial de WeFC assure un audit du matériel qui lui a été soumis, selon des modalités précises.
https://www.wefightcensorship.org/

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums