Reporters sans frontières

35355

Accueil - Afrique - Liberia

Deux professionnels des médias détenus depuis plusieurs jours à l'Agence nationale de sécurité

Deux professionnels des médias détenus depuis plusieurs jours à l’Agence nationale de sécurité

Publié le mercredi 16 décembre 2009.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières s’inquiète de l’arrestation et de la détention, depuis plusieurs jours, du manager général de la Seamarco Printing Press, Michael Makinde, et du directeur de publication du quotidien Plain Truth, Syrenius Cephus. Les deux hommes sont inquiétés suite à la publication d’un article accusant le gouvernement de Ellen Johnson Sirleaf de fournir des armes à des dissidents guinéens.

"Si l’article publié par le quotidien Plain Truth est infondé et diffamatoire, nous estimons que les autorités libériennes doivent pouvoir le prouver sans recourir à la détention de ses auteurs", a déclaré l’organisation, qui demande la remise en liberté provisoire de Michael Makinde et de Syrenius Cephus.

Michael Makinde, imprimeur du quotidien Plain Truth, a été arrêté le 12 décembre 2009 par l’Agence nationale de sécurité (NSA), au motif qu’il avait publié des informations sensibles concernant la sécurité de l’Etat. Le 14 décembre, il a été accusé par la NSA de s’être rendu complice d’un acte criminel ("Criminal Facilitation").

Le même jour, le directeur de publication du journal, Syrenius Cephus, a été arrêté à son tour. Aucune charge n’a encore été retenue contre lui.

L’article incriminé, daté du 9 décembre dernier, se basait sur des déclarations, non vérifiées, d’un membre de la junte guinéenne.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums