Reporters sans frontières

7473

Accueil - Asie - Laos

Reporters sans frontières dénonce la visite du ministre laotien de l’Information et de la Culture à Paris

Publié le lundi 7 juillet 2003.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Reporters sans frontières dénonce l’accueil par l’Unesco et le Sénat du ministre laotien de l’Information et de la Culture. Accompagné de la fille du président du Laos, le ministre Phandouangchit Vongsa, arrive à Paris le 7 juillet pour discuter de la préservation du patrimoine laotien. Ce ministre est en charge du contrôle de l’information dans son pays. En tant que tel, il surveille et punit ceux qui, comme Thierry Falise et Vincent Reynaud, tentent de contourner la censure et les mensonges du régime. Reporters sans frontières estime que recevoir ce personnage, à l’heure où les deux reporters sont toujours détenus dans une prison de Vientiane, est indigne et même scandaleux.

Thierry Falise, journaliste belge et collaborateur régulier de l’hebdomadaire français L’Expresss, et Vincent Reynaud, cameraman français, ont été arrêtés le 4 juin 2003 dans la province de Xieng Khuang (nord-est de Vientiane) en compagnie du Révérend Naw Karl Mua, un citoyen nord-américain d’origine Hmong, et de quatre Laotiens. Ils achevaient un reportage sur la situation de la minorité Hmong, dont une partie continue de s’opposer au régime communiste de Vientiane. Le 30 juin, les deux journalistes ont été condamnés à quinze ans de prison par les autorités laotiennes pour "entrave à l’exercice du pouvoir". Leurs accompagnateurs ont écopé de peines allant de 12 à 20 ans d’emprisonnement.

Depuis le 2 juillet, plusieurs diplomates laotiens en France, en Belgique et au Viêt-nam ont annoncé la libération prochaine des journalistes. Ces propos ont été confirmés, le 7 juillet, par le ministère des Affaires étrangères du Laos. Aucune date précise n’a cependant encore été établie.

Reporters sans frontières et le comité de soutien aux deux journalistes protesteront contre la visite du ministre devant le siège de l’Unesco à Paris (Place Fontenoy dans le 7e arrondissement), le mardi 8 juillet 2003 à 9h45.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums