Reporters sans frontières

7403

Accueil - Asie - Laos

Le procès des deux journalistes est reporté au lundi 30 juin

Publié le vendredi 27 juin 2003.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Le procès des deux journalistes est reporté au lundi 30 juin

Le Comité de soutien à Thierry Falise et Vincent Reynaud a été informé que le procès des deux journalistes aura finalement lieu le lundi 30 juin 2003 à 9 heures à Phonesavanh (au nord de Vientiane). Les épouses de Thierry Falise et Vincent Reynaud, ainsi que Roland Neveu, représentant le Comité de soutien, devraient pouvoir assister à l’audience.

Monsieur Bernard Pottier, ambassadeur de France au Laos, l’avocat des deux journalistes, Monsieur Thivat Vorachak, un diplomate belge et un représentant des Etats-Unis, doivent également se rendre à Phonesavanh pour assister au procès.

Le Comité n’a pour l’instant, obtenu aucune assurance sur l’impartialité du procès public. Les charges retenues contre les deux journalistes ne sont pas encore connues et il n’est pas garanti qu’ils puissent se défendre.


Les deux journalistes seront jugés vendredi 27 juin à dix heures de route de Vientiane

Le Comité de soutien à Thierry Falise et Vincent Reynaud a appris de sources diplomatiques que les deux journalistes seront jugés le 27 juin lors d’un procès public à Phonesavanh (au nord de Vientiane). L’enquête menée par les autorités devrait être finalisée le 26 juin dans la soirée. Les charges retenues contre eux ne sont pas encore connues.

Les mêmes sources diplomatiques n’ont pas écarté la possibilité de peines de prison appliquées aux journalistes. Un avocat doit être mandaté par l’ambassade de France.

Le Comité déplore que le procès se tienne à Phonesavanh, dans une région difficilement accessible, à plus de dix heures de route de la capitale. Le Comité demande que les standards internationaux de justice soient garantis pendant le procès.

Le Comité demande aux diplomaties belge et français, à la presse internationale et aux organisations de défense des droits de l’homme de tenter, par tous les moyens, d’assister au procès afin de défendre les droits de la défense et rappeler les qualités de journalistes de Vincent Reynaud et Thierry Falise.

Sur la base des éléments du dossier portés à sa connaissance, le Comité réaffirme sa conviction qu’en aucun cas de lourdes charges ne peuvent être retenues contre les deux journalistes.

Le Comité rappelle que plus de 2 000 personnes, dont des dizaines de journalistes et de médias, ont signé l’appel à la libération de Thierry Falise et Vincent Reynaud.

Pour faire face à l’urgence de la situation, le Comité a créé un fonds de soutien aux familles. Les dons peuvent être adressés par chèque à Reporters sans frontières (5, rue Geoffroy Marie, 75009 Paris - Ordre : RSF. Mention : Comité soutien Falise-Reynaud).

L’adresse du site Internet : http://www.free-falise-and-reynaud.com avec une pétition en ligne.

Rappel des faits :

Depuis le 4 juin 2003, Thierry Falise, journaliste belge et collaborateur régulier de l’hebdomadaire français L’Express, et Vincent Reynaud, cameraman français, ont été arrêtés dans la province de Xieng Khuang (nord-est de Vientiane) en compagnie du Révérend Naw Karl Mua, un citoyen nord-américain d’origine Hmong, et quatre Lao. Ils étaient en train d’achever un reportage sur la situation de la minorité Hmong. Le 16 juin, des diplomates français ont pu leur rendre visite et ont témoigné de leur "bon état de santé". Le 18 juin, l’épouse de Thierry Falise a pu le voir pendant cinq minutes. Elle a déclaré qu’il était "amaigri". Le 23 juin, la compagne de Vincent Reynaud a pu lui rendre visite.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums