Reporters sans frontières

Reporters sans frontières exhorte les autorités irakiennes à respecter le travail des journalistes lors des manifestations du 10 juin

Reporters sans frontières exhorte les autorités irakiennes à respecter le travail des journalistes lors des manifestations du 10 juin

Publié le mardi 7 juin 2011. Mis à jour le lundi 4 juillet 2011.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Le 6 juin 2011, Reporters sans frontières a adressé un courrier aux autorités irakiennes afin d’attirer leur vigilance sur le respect des droits des journalistes, à l’approche d’importantes manifestations, vendredi 10 juin, sur l’ensemble du territoire irakien.

Lire la lettre envoyée par Reporters sans frontières :

A l’attention de Nouri Al–Maliki

Premier ministre de la République d’Irak

Paris, le 6 juin 2011

Monsieur le Premier ministre,

Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse, a appris la tenue d’importantes manifestations, vendredi 10 juin 2011, sur l’ensemble du territoire irakien, ayant pour principales revendications la garantie des services publics (électricité, eau..), des droits et des libertés fondamentales ainsi que la libération des prisonniers politiques et la lutte contre la corruption dans le pays.

Compte tenu des exactions récentes à l’encontre des journalistes, notre organisation souhaite rappeler que les journalistes ont le droit d’observer, de filmer ou de photographier manifestants et forces de l’ordre. Les autorités doivent faciliter leur travail, ou du moins ne pas l’entraver, de quelque manière que ce soit. Ainsi, confiscation de matériel, rétention ou arrestation de journalistes, violence physique doivent être bannis. Tout acte des forces de l’ordre empêchant le travail des journalistes constitue une entrave intolérable à la liberté d’expression.

La liberté de la presse doit être un axe du processus démocratique dans lequel l’Irak est engagé. Nous serons vigilants à ce que le droit à l’information du public soit respecté.

En espérant que vous serez attentifs à notre courrier, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de notre plus haute considération.

Jean-François Julliard,

Secrétaire général de Reporters sans frontières

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums