Reporters sans frontières

Un second journaliste assassiné depuis le début de l’année

Publié le mardi 9 juin 2009.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer Español

Reporters sans frontières demande que toute la lumière soit faite sur l’assassinat par balles, le 5 juin 2009, à Chiquimula (Sud-Est), de Marco Antonio Estrada Orla, 39 ans, correspondant de la chaîne privée Telediario. Visé à plusieurs reprises par un homme armé, le journaliste est mort sur le coup.

“Il est encore trop tôt pour dire si Marco Antonio Estrada Orla a payé le prix de l’insécurité, très élevée dans le pays, ou s’il a été assassiné en raison de ses activités. Nous espérons que l’enquête l’établira rapidement. En toute hypothèse, cet assassinat laisse craindre un peu plus pour la sécurité des journalistes. La région de Chiquimula, connue pour être la plus violente du pays et un bastion du trafic de drogue, est de toute façon risquée pour qui fait profession d’informer. Notre appel se joint à celui de l’Association des journalistes de Chiquimula. L’organisation adresse toutes ses condoléances à la famille et aux collègues de Marco Antonio Estrada Orla”, a déclaré Reporters sans frontières.

Le 5 juin, vers 20 h, Marco Antonio Estrada Orla venait de garer sa moto lorsqu’un homme décrit comme “de petite taille” s’est approché de lui et a ouvert le feu à plusieurs reprises dans sa direction, le tuant sur le coup. L’assassin, qui n’a toujours pas été identifié, s’est ensuite dirigé tranquillement vers une voiture qui l’attendait, pour prendre la fuite. Les recherches n’ont pas abouti malgré l’envoi sur les lieux du crime de cinq unités de police.

Marco Antonio Estrada Orla a d’abord travaillé à la rubrique des sports pour les stations Radio Sultana de Oriente puis à Radio Perla de Oriente. Depuis dix ans, le journaliste officiait comme correspondant de Telediario.

Marco Antonio Estrada Orla est le second journaliste tué depuis le début de l’année au Guatemala, après Rolando Santiz, de la chaîne privée Telecentro, abattu le 1er avril dernier dans la capitale.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums