Reporters sans frontières

Ousmane Sy Savané emprisonné depuis près de 9 mois : RSF interpelle Alassane Ouattara

Ousmane Sy Savané emprisonné depuis près de 9 mois : RSF interpelle Alassane Ouattara

Publié le mardi 18 décembre 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières dénonce la détention préventive prolongée, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), de Ousmane Sy Savané, directeur général du groupe Cyclone, société éditrice des journaux d’opposition Le Temps, Lg Infos, et du magazine culturel Prestige Magazine.

"Comment se fait-il que, près de neuf mois après le début de sa détention à la Maca, Ousmane Sy Savané n’a toujours pas été présenté à un juge d’instruction pour être entendu sur le fond ?", s’est interrogé Christophe Deloire, secrétaire général de l’organisation.

"Nous demandons au président de la République, Alassane Ouattara, par ailleurs président du conseil supérieur de la magistrature, ainsi qu’à la nouvelle ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine, en tant qu’autorité de tutelle, de fournir des explications à cette détention prolongée", a-t-il ajouté en appelant les autorités ivoiriennes à libérer immédiatement Ousmane Sy Savané.

Dans l’après-midi du 15 décembre 2012, pendant deux heures, Reporters sans frontières a rendu visite à Ousmane Sy Savané à la Maca. Celui-ci est logé au bâtiment des Assimilés, le carré pour ’VIP’ de la prison, où il reçoit des visites régulières de ses proches et de certains confrères. Il se porte bien, mais il ne touche pas à la nourriture de la prison, qu’il juge mauvaise. Les détenus de ce bâtiment se sont organisés collectivement. Ils reçoivent des vivres de l’extérieur et les partagent ou font la cuisine eux-mêmes.

Ousmane Sy Savané dit attendre impatiemment son audition devant le juge d’instruction. Il estime que son dossier est vide.

Ousmane Sy Savané est rentré en Côte d’Ivoire en janvier 2012, après quelques mois d’exil à Paris. Il a été arrêté par la Direction de la surveillance du territoire (DST), le 27 mars, avant d’être écroué quelques jours plus tard à la Maca pour "atteinte à la sûreté de l’Etat". Il avait alors été présenté au juge d’instruction Koné Mamadou pour donner une forme légale à sa détention, mais jamais le directeur de Cyclone n’a été entendu sur le fond.

En juillet dernier, Reporters sans frontières écrivait : "Depuis son incarcération, les autorités n’ont toujours pas brandi de preuves irréfutables de son implication dans une action de déstabilisation de la Côte d’Ivoire. Tout laisse croire que l’emprisonnement de cet homme serait motivé par sa proximité avec Nady Bamba, l’ex-promotrice de Cyclone et seconde épouse de l’ancien président Laurent Gbagbo."

En effet, lors de son audition à la DST, en mars, Ousmane Sy Savané avait été interrogé sur son lien de parenté avec Nady Bamba, qui s’est pourtant désengagée de toutes ses activités passées.

Par ailleurs, Reporters sans frontières a appris que Yacouba Gbané, directeur de publication de Lg Infos, a été convoqué à la gendarmerie de Yopougon, à Abidjan, dans la matinée du 18 décembre 2012.

Dans une autre affaire, Reporters sans frontières salue les efforts accomplis par l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) et le gouvernement ivoirien pour faciliter le retour d’exil de plusieurs journalistes proches de l’ancien pouvoir de Laurent Gbagbo.

Photo : Ousmane Sy Savané

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums