Reporters sans frontières

Quatre syndicalistes de la chaîne YTN arrêtés à Séoul

Publié le lundi 23 mars 2009. Mis à jour le mardi 24 mars 2009.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Trois des quatre syndicalistes ont été licenciés de la chaîne de télévision YTN. Le quatrième syndicaliste a été libéré ce matin.


Reporters sans frontières demande la libération au plus vite des quatre journalistes syndicalistes de la chaîne YTN qui ont été arrêtés par la police le 22 mars 2009. Un représentant de l’Organisation a pu rencontrer l’un d’entre eux dans un commissariat de police de Séoul.

"Arrêter des journalistes pour avoir pacifiquement manifesté en faveur de l’indépendance éditoriale de leur média n’est pas un signe de sérénité et de tolérance de la part des autorités. La direction de la chaîne a tous les droits de porter plainte, mais ces arrestations sont tout à fait disproportionnées. Nous demandons leur libération immédiate", a déclaré l’organisation.

Le 22 mars 2009 dans la matinée, quatre journalistes syndicalistes de la chaîne d’information YTN ont été arrêtés à leurs domiciles respectifs de la capitale. Ils ont été placés en détention provisoire au commissariat de Séoul Namdaemun. Les quatre journalistes doivent être entendus le 26 mars suite à une plainte de la direction de la chaîne pour entrave au travail. Les quatre hommes, dont deux ont déjà été licenciés par YTN, avaient participé à un sitting pacifique dans le bureau du directeur général de la chaîne.

Reporters sans frontières a pu s’entretenir avec Jong-Myun Roh, dirigeant de l’Union des journalistes de la chaîne YTN, dans un commissariat. Il a dénoncé une arrestation qui vise à briser le mouvement de protestation des journalistes contre la nomination d’un nouveau directeur général très proche du président de la République. "Nous sommes non-violents et pour le dialogue, mais la police ne cesse de m’interroger sur la stratégie du syndicat et la violence de l’Union des journalistes", a expliqué le journaliste.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums