Reporters sans frontières

Nouvelles négociations pour Laura Ling et Euna Lee.

Nouvelles négociations pour Laura Ling et Euna Lee.

Publié le mardi 4 août 2009.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Alors que l’ancien président américain William Clinton vient d’arriver mardi 4 aout 2009 en Corée du Nord, pour négocier la libération des deux journalistes emprisonnées, Reporters sans frontières réitère son soutien à Laura Ling et Euna Lee.

« Nous espérons que cette rencontre entre l’ancien Chef d’Etat et les autorités nord-coréennes aboutira rapidement à la libération des journalistes. L’état de santé de Laura et Euna a décliné de manière inquiétante, il est donc urgent que Pyongyang accorde cette demande d’amnistie aux deux journalistes pour leur permettre de bénéficier de soins au plus vite », a déclaré l’organisation.

Peu d’informations ont été communiquées, mais selon l’agence de presse nord-coréenne KCNA, William Clinton a été reçu par le vice-président de l’assemblée suprême du peuple, Yang Hyong Sop et le vice ministre des affaires étrangères, Kim Kye Gwan.

Retenues en Corée du Nord depuis le 17 mars 2009 et condamnées à 12 ans de "rééducation par le travail" le 8 juin dernier, les deux reporters de Current TV enquêtaient sur le trafic de femmes nord-coréennes à la frontière chinoise lorsqu’elles ont été arrêtées.

En juillet 2009, l’administration américaine a cessé de demander la libération des journalistes pour raisons humanitaires, et a sollicité une amnistie suite à leurs confessions. Le 9 juillet, au cours d’un rassemblement de soutien, Reporters sans frontières avait lancé le même appel aux autorité coréennes, et rappelé que l’accès au terrain est un droit fondamental de la presse.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums