Reporters sans frontières

Bill Clinton quitte Pyongyang avec les 2 journalistes américaines graciées

Bill Clinton quitte Pyongyang avec les 2 journalistes américaines graciées

Publié le mercredi 5 août 2009. Mis à jour le jeudi 3 septembre 2009.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer EnglishEspañol

Le 3 septembre, les journalistes se sont exprimées sur leur capture, sur le site onternet de Current TV :

Cliquer ici


Reporters sans frontières se réjouit de la libération le 5 août 2009 de Laura Ling et Euna Lee, deux journalistes américaines arrêtées en mars dernier en Corée du Nord et condamnées en juin à 12 ans de travaux forcés pour "dénigrement" du régime et "crimes graves". Leur remise en liberté intervient suite à la visite surprise à Pyongyang la veille de l’ancien Président des Etats-Unis, Bill Clinton.

"Ce dénouement est un soulagement qui souligne que les accusations portées contre les deux journalistes étaient infondées", a déclaré Reporters sans frontières. "Toutefois, cette libération ne doit pas faire oublier qu’un troisième journaliste, coréen, Kim Seong-cheol, est toujours détenu par les autorités. La Corée du Nord demeure l’un des régimes les plus totalitaire au monde et la population y est privée des droits les plus fondamentaux", a conclu l’organisation.

Le 4 août, l’ancien président des Etats-Unis a atterri à Pyongyang, afin de négocier la libération des deux journalistes emprisonnées depuis le 17 mars et condamnées à 12 ans de "rééducation par le travail." Il a ensuite rencontré le chef d’Etat nord coréeen, Kim Jong-Il. D’après l’agence de presse nord-coréenne KCNA, Bill Clinton aurait présenté des excuses à Kim Jong-Il au cours d’un dîner, à la suite duquel le leader nord-coréen aurait accordé une "grâce spéciale" aux deux journalistes et ordonné leur libération, ce que l’administration américaine dément. Le 5 août, l’avion transportant Laura Ling, Euna Lee et l’ex-président Clinton, a fait escale sur une base militaire américaine au Japon, avant de se rendre à Los Angeles. Les deux femmes seraient en très bonne santé selon un officiel américain.

Laura Ling, 32 ans, et Euna Lee, 36 ans, travaillaient pour la chaîne de télévision Current TV, quand elles ont été arrêtées, alors qu’elles enquêtaient sur le trafic de femmes nord-coréennes à la frontière chinoise.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums