Reporters sans frontières

Le rédacteur en chef de Frog News sauvagement agressé

Publié le mardi 23 septembre 2008. Mis à jour le mercredi 24 septembre 2008.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer

Dans la nuit du 22 septembre 2008, Ognyan Stefanov, rédacteur en chef du site d’informations Frognews.bg (http://www.frognews.bg) a été attaqué par quatre inconnus alors qu’il sortait d’un restaurant de Sofia. Les quatres hommes l’ont battu à coup de barres de fer et de marteaux. Les employés du restaurant d’où sortait le journaliste ont tenté de s’interposer, mais les agresseurs les ont retenus en prétendant appartenir à la police. Un des agresseurs a également crié : « Police, on va tirer ».

Ognyan Stefanov a été admis d’urgence à la Military Medical Academy. Il a les deux jambes et un bras cassés, et souffre également de lésions à la colonne vertébrale. Il est sorti des soins intensifs en début de matinée mais reste plongé dans un coma artificiel. Ses médecins sont confiants quant à ses chances de survie, l’activité cardiaque et cérébrale étant pour l’instant normales.

Les agresseurs sont soupçonnés d’appartenir à une organisation mafieuse connue sous le nom des « Marteaux », dont la « spécialité » consiste à casser les bras et les jambes des personnes qu’elle rackette.

« Nous sommes particulièrement choqués par la violence de l’agression d’Ognyan Stefanov. Nous adressons tous nos encouragements à la famille et aux proches d’Ognyan Stefanov qui vivent des heures difficiles », a déclaré Reporters sans frontières.

« Il est inadmissible qu’un journaliste puisse subir un tel traitement, tout spécialement au sein d’un Etat membre de l’Union européenne. Au-delà de l’indispensable enquête pour déterminer les auteurs et les commanditaires de cette agression, les autorités bulgares doivent s’engager d’urgence à garantir un environnement plus sûr pour les professionnels de la presse, tout spécialement ceux qui enquêtent sur les problèmes de corruption et les activités mafieuses », a conclu l’organisation.

Le 15 septembre 2008, Reporters sans frontières avait dénoncé l’interpellation de Yorgo Petsas, journaliste et gestionnaire du site d’informations Frognews.bg , par des agents de la sécurité nationale (DANS). Ils le soupçonnent d’être à l’origine de la création du site Opasnite (“Les nouvelles dangereuses” - http://opasnite.net63.net) qui publiait des informations “classées secrètes” sur des affaires de corruption. Opsanite.net est toujours inaccessible depuis le 5 septembre.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums