Reporters sans frontières

Intimidation du maire de Carevo contre un journaliste indépendant

Publié le vendredi 21 mai 2010.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Reporters sans frontières dénonce les pressions exercées par le maire de Carevo contre le journaliste indépendant Atanas Tchobanov. Le 13 mai 2010, des employés de la mairie de Carevo se sont introduits sans mandat dans la propriété du journaliste située dans le village de Varvara. Ils ont intimidé ses parents en affirmant agir sur ordre du maire de Carevo, Petko Arnaudov. Les employés ont procédé à un relevé des dimensions d’un bungalow en bois qui se situe dans la propriété et prétendu qu’il s’agissait d’une construction illégale. Le journaliste a immédiatement saisi le parquet et la police pour abus de pouvoir et violation de propriété privée.

« Nous condamnons ces pressions exercées par les employés de la mairie qui ne disposaient d’aucune base légale pour effectuer cette ‘’visite’’. La famille d’Atanas Tchobanov fait clairement face à une intimidation qui constitue généralement en Bulgarie les premiers pas vers des « avertissements » plus violents. Nous appelons les autorités de tutelle de la mairie à dénoncer publiquement ces agissements et à prendre les mesures nécessaires à l’encontre des responsables administratifs qui ont fomenté ces intimidations », a déclaré Reporters sans frontières.

Joint au téléphone par l’organisation, Atanas Tchobanov s’est dit convaincu que ces ‘’démarches administratives’’ font suite à la publication d’une de ses enquêtes qui met en cause le maire de Carevo dans des abus de biens sociaux et dans des problèmes de corruption. "Le maire peut saisir la justice pour diffamation s’il n’est pas d’accord avec mes articles et je prouverai leur bien-fondé au tribunal" a déclaré le journaliste. Mais les méthodes qu’il emploie ici sont dignes de l’ancien régime. Ce qui m’arrive aujourd’hui n’est malheureusement pas un cas isolé. La presse régionale subit régulièrement les foudres des potentats locaux et les journalistes qui travaillent dans les régions n’osent pas dénoncer les intimidations du fait de leur dépendance économique ou par peur des représailles administratives », a ajouté Atanas Tchobanov.

Voir l’enquête publiée par Atanas Tchobanov : http://www.dnevnik.bg/show/?rubrika...

Lien sur les problèmes de corruption : http://www.mediapool.bg/show/?story...

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums