Reporters sans frontières

42497

Accueil - Asie - Chine

Le prix spécial Reporters sans frontières attribué au blog d'Abu Sufian et à “Invisible Tibet” de Woeser

Le prix spécial Reporters sans frontières attribué au blog d’Abu Sufian et à “Invisible Tibet” de Woeser

Publié le mercredi 2 mai 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Le blog d’Abu Sufian, a été récompensé dans la catégorie “Reporters sans frontières” à l’occasion de la huitième édition du concours des Best of Blogs, organisé par la radio allemande Deutsche Welle. Son auteur, le blogueur Abu Sufian, correspondant pour le site d’informations bdnews24.com, a été choisi parmi 11 nominés, par un jury international composé de blogueurs et d’un représentant de Reporters sans frontières, pour sa couverture des injustices de toutes sortes dans la société de son pays, et en particulier des exécutions extra-judiciaires. Alors que le gouvernement nie l’existence du problème et que beaucoup dans les médias traditionnels ignorent cette question qui coûte des milliers de vies, Abu risque la sienne pour raconter ces crimes en détail.

Abu Sufian enquête notamment sur les circonstances de l’assassinat récent de deux journalistes, Sagar et Runi, au Bangladesh. Dans ce contexte, il défend la mise en place d’une loi sur le « droit à l’information » qui obligerait le gouvernement à devenir plus transparent. Cette affaire, et l’impunité qui en résulte, a permis, aux journalistes et blogueurs bengalis une mobilisation sans précédent pour mener des actions collectives pour demander que justice soit faite.

Abu Sufian mène un véritable travail d’investigation sur le terrain, sous son vrai nom, malgré les menaces et les risques encourus au Bangladesh. Il avait été récompensé, à ce titre, en 2006, par une organisation nationale de journalistes. Le pays est 129e dans le dernier classement de la liberté de la presse publié en janvier 2012 par Reporters sans frontières. Des menaces de mort et de représailles ont récemment été proférées à l’encontre des rédacteurs en chef de deux quotidiens bengalis. Les chaînes de télévision privées sont sous pression et le pouvoir n’a pas hésité à menacer des journalistes en mars 2012.

Toujours dans la catégorie “Reporters sans frontières”, le choix du public, qui a voté entre le 13 mars et le 2 mai 2012 sur le site des BOBs, s’est porté sur le blogInvisible Tibet”. Basée à Pékin, la blogueuse Woeser continue de couvrir la situation actuelle au Tibet, malgré le black-out de l’information que les autorités chinoises tentent d’y imposer. Critique virulente de la politique du gouvernement chinois au Tibet, elle a notamment dénoncé la vague d’immolation par le feu de moines tibétains, ainsi que des arrestations d’intellectuels tibétains dans l’ouest de la Chine. Elle a récemment été empêchée de quitter la Chine pour recevoir un prix international et placée, en mars dernier, en résidence surveillée.

Lors de l’édition 2011 des BOBs, dans cette même catégorie, le vote du jury avait récompensé le blog Ciudad Juárez, en la sombra del narcotráfico, de la journaliste espagnole Judith Torrea, pour sa couverture courageuse des activités des cartels qui sévissent au Mexique ainsi que de la répression des autorités et de la corruption qui se propage dans la police.

Le choix du public, en 2011, s’était porté sur le blog de l’équipe éditoriale du journal indépendant russe Novaya Gazeta. Le titre est devenu une institution en Russie et à l’étranger pour sa couverture critique, notamment, des événements du Caucase ou des agissements de la police. Ses journalistes ont payé le prix fort.

Les lauréats des prix décernés par le jury seront récompensés lors de la conférence Global Media Forum de la Deutsche Welle, le 26 juin à Bonn.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums