Reporters sans frontières

News 24 TV condamnée à 7 000 euros pour avoir diffusé une campagne de l’ONG G99

Publié le jeudi 4 septembre 2008.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Le 2 septembre 2008, le Conseil national des radios et télévisions (NCTR) a condamné la chaîne News 24 TV à une amende de huit millions de lecks (7 000 euros) pour avoir diffusé une campagne de l’organisation non gouvernementale G99. Vizion+ TV qui a également diffusé le spot de l’ONG a reçu un avertissement du NCTR.

Le spot de G99 était une satire de la campagne de presse initiée ces dernières semaines par le Premier ministre Sali Berisha. Dans un message diffusé sur toutes les chaînes de télévision, ce dernier vantait les efforts et les succès de son gouvernement dans sa lutte contre la corruption. Sali Berisha invitait également les citoyens à le contacter directement sur son téléphone portable pour lui signaler des cas de corruption.

« Nous condamnons la décision du Conseil national des radios et télévisions qui porte atteinte à la liberté éditoriale de News 24 TV. Cette chaîne est libre de choisir et de diffuser tout type d’émissions, en ce compris celles à caractères satirique. Nous appelons le NCTR à revenir sur sa décision », a déclaré Reporters sans frontières.

Le Conseil national des radios et télévisions a motivé sa décision sur la base de l’article 55 de la loi sur les radios et télévision qui interdit aux médias électroniques de diffuser des messages électoraux en dehors des périodes de campagne. Cet article ne concerne cependant que les partis politiques et les institutions officielles.

« L’article 55 sur lequel s’appuie le NCTR pour condamner News 24 TV n’est pas applicable. G99 est une organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme, pas un parti politique. Il est par ailleurs étrange que le NCTR condamne News 24 TV pour la diffusion d’un spot « à caractère politique » en dehors d’une période électorale alors que le gouvernement fait de même sur la quasi-totalité des chaînes nationales », a ajouté l’organisation.

Le directeur de G99, Erjon Veliaj, a condamné la décision du NCTR qu’il qualifie d’atteinte à la liberté d’expression. L’affaire démontre, selon lui, que le NCTR ne dispose pas de l’indépendance nécessaire et reste sous le contrôle du gouvernement.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums