Reporters sans frontières

Un journaliste blessé dans l'attaque des bureaux de Dunya Radio

Un journaliste blessé dans l’attaque des bureaux de Dunya Radio

Publié le mardi 29 mai 2012.
Version imprimable de cet article Imprimerenvoyer l'article par mail envoyer English

Lire en farsi

Reporters sans frontières condamne l’attaque contre Dunya Radio (Radio le monde), dans la province de Parwân, le 29 mai 2012. L’organisation demande à la police locale de mener une enquête exhaustive afin d’arrêter les auteurs de l’attentat.

A 2 heures du matin un engin artisanal a détruit le bureau du directeur de la radio, blessant le journaliste Mohamad Agaha Ghané, touché par des éclats de verre. L’explosion a entrainé un traumatisme auditif pour le journaliste dont la vie n’est pas en danger.

L’attaque contre les locaux de la radio, qui émet depuis trois ans depuis la capitale de la province de Parwan, Chaharikar, dans le nord-est du pays, est la première ciblant les locaux d’un média de cette province. Le directeur de la station, Mohammad Shafi Moshfegh, affirme n’avoir jamais reçu de menaces. L’acte n’a été revendiqué par aucun groupe.

"Je pense que seuls des ennemis de la liberté d’expression peuvent attaquer un média qui défend la vérité et fait de l’information sa mission, sinon, nous n’avons pas d’autres ennemis", a déclaré le directeur de la radio à Reporters sans frontières.

L’attaque contre Dunya Radio, dont les locaux sont situés à proximité des bureaux de la police, s’est produite presque cinq ans après assassinat de Zakia Zaki, directrice de la station Sada-e-Solh (Radio de la Paix) dans la province de Parwan. Cette voix, porteuse de paix et de résistance avait été brutalement éteinte dans la nuit du 5 au 6 juin 2007. Ses assassins profitent toujours de l’impunité qui règne dans le pays.

CLASSEMENT MONDIAL

ENNEMIS D'INTERNET

FICHES PAYS

close
close
close
Contact | Les actions de Reporters sans frontières | Mentions légales | CGU | La boutique | Les albums